racine

Les CMS assurent les prestations de soins durant les fêtes - Témoignage d'une infirmière qui travaillera le jour de Noël

Madame Béatrice Daenzer fait partie des nombreux collaborateurs des CMS qui travailleront pendant les fêtes. Nous lui avons demandé de quelle manière elle envisageait ses visites à domicile pendant cette période de fin d’année marquée par le coronavirus.

Plus que jamais auprès de celles et ceux qui en ont besoin

" Je travaille au sein de l’Equipe d’Appoint (EA) de l’APREMADOL depuis 2003. Précédemment j’ai été  plusieurs années référente. Actuellement, je suis donc sur le terrain essentiellement les soirs et fins de semaine/fériés, sur toute la zone. Il y a moins de continuité dans mes interventions que lorsque l’on est référente et les clients sont multiples.

J’ai souvent choisi de travailler à Noël, cette année ce sera en soirée. Le jour de Noël, je ressens une atmosphère particulière, telle une ambiance de félicité, certainement liée à mes représentations, mon vécu.

 J’ai cependant constaté que ce jour-là, chez certains clients, les sentiments sont exacerbés, les souffrances, physiques ou morales, plus intenses, la solitude bien présente. Encore plus que les autres jours, notre passage est important. Il apporte une présence, un réconfort, un accompagnement bien au-delà des soins planifiés.

Chez d’autres clients, Noël représente la joie de passer un moment en famille. Pour certains, c’est une occasion rare et c’est un privilège que d’être témoin de ces bonheurs.

Au fil des années, j’ai pu observer une évolution. La population toujours plus multiculturelle de l’Ouest lausannois est une richesse qui a apporté des coutumes et croyances diverses. Noël n’a pas la même importance pour tous nos clients. Il s’agit donc aussi de respecter et accepter ces différences lors de nos interventions.

Cette année, avec le Covid, Noël sera différent pour bien des personnes. Il n’y aura, je pense, que peu ou pas de célébrations en famille, les proches souhaitant protéger leurs aînés. Il sera essentiel d’être attentif à la souffrance que cela va engendrer. Offrir présence, moment d’écoute et de partage sera important. Dans cette période, les sentiments et sensibilités sont plus à vif, d’autant plus chez cette partie de la population, vulnérable et  déjà très impactée par la pandémie et les règles qu’elle impose. Règles et mesures que certains peinent à comprendre ou accepter et où nous avons un rôle à jouer dans l’accompagnement, l’information afin d’amener à l’acceptation.

Je souhaite par ma présence, mon discours pouvoir apporter réconfort et sérénité dans cette soirée de Noël."

Béatrice Daenzer, infirmière